Recevoir les nouveaux articles sur l'asthmeNouveaux articles sur l'asthme Suivre les commentaires Commentaires

Asthme et résine de Boswellia Serrata



Le traitement du terrain étant un aspect crucial dans l’affection chronique qu’est l’asthme, il existe une solution alternative offerte par la pharmacopée naturelle afin de prévenir ou d’en atténuer les symptômes. Il s’agit d’une substance qui pourrait faire figure de panacée puisqu’elle réduit les inflammations tant au niveau de l’intestin, des articulations que du système respiratoire avec des effets avérés sur la réduction de l’asthme : la Boswellia Serrata.

En effet, cette résine extraite d’une plante est l’un des remèdes phares de la médecine ayurvédique, replacée au centre des débats de la recherche occidentale à la fin du XXe siècle. Plusieurs études cliniques ont ainsi été conduites dans les années 80 et établi que cette substance exerçait une action d’inhibition ciblée sans effets secondaires ni aucune toxicité. La pierre angulaire de cette propriété sont les acides boswelliques contenus dans la résine. Ces derniers bloquent l’élaboration des leucotriènes, à l’origine de l’inflammation et qui renforcent les dégâts infligés aux tissus par les radicaux libres, également responsables de leur vieillissement prématuré.

Le traitement par la Boswellia serrata offre jusqu’à 70 % de rémission aux asthmatiques, autant dire que, au vu de son innocuité, cela vaut la peine de l’essayer.
Les leucotriènes provoquant une bronchoconstriction, des chercheurs de la Faculté de médecine de Los Angeles ont songé à investir du temps dans l’étude des effets du boswellia dans les affections respiratoires et sur l’asthme en particulier. Ce faisant, ils ont vu se produire de prometteuses améliorations des symptômes chez les patients auxquels on avait administré de la résine de Boswellia serrata. 75 % d’entre eux ont vu disparaître le râle spectaculaire qui signe leurs difficultés à respirer normalement pendant les crises. Leur VO2max a considérablement augmenté, leurs crises d’asthme se sont espacées tandis que leur intensité diminuait sensiblement. A l’issue de 6 semaines de traitement aux acides boswelliques, 70 % des patients traités ont connu une rémission sans autre traitement médical concomitant.

Toutefois, pour un avis médical ou en cas de crise, il est préférable de se rendre sur le site de SOS médecins.

Données de cet article Asthme et résine de Boswellia Serrata :
Date dimanche 18 février 2018
Rubrique Aides contre l'asthme
Commentaires Aucun

Espace libre de commentaires et de remarques...

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>